WU JI

TAIYI   TAIJI

TAIJI 1

TAIJI 2

La peinture de Shitao ou l’unique trait de pinceau

Les 4 tableaux ci-dessus sont des tableaux du peintre Shitao. (1641-1720)
Son nom qui signifie « vagues de pierre » montre l’esprit de sa peinture qui rend compte des souffles vitaux qui depuis l’origine de la pensée chinoise en fondent les principes. La peinture de Shitao a des liens profonds avec nos pratiques des arts internes. 

C’est pourquoi nous avons choisi de soutenir nos pratiques en mettant dans notre salle du Lotus 5 grandes reproductions de ce peintre..

Partons des propos du peintre citouille amère (Shitao) :

« Un seul trait ne peut être corrigé par d’autres.
Tous les mvts du pinceau sont effectués ds la continuité de l’esprit, de l’attention, de la conscience. Il y a donc unité de l’écriture ou du dessin. Conti-unité

Au final l’intention de départ est incarnée dans la peinture. »
 

Dans nos pratiques, de Taichi et Qigong le geste est effectué de la même façon : continuité de l’esprit, de l’attention   (le Yi), de la conscience (le Shen) et la sensation d’unité du corps avec l’environnement apparait.
C’est pourquoi on pourrait parler d’arts du geste.

Pour aller plus loin deux excellents ouvrages :
   – Shitao par François Cheng – Phébus
   – Vide et plein :le langage pictural chinois par François Cheng – Seuil